6 June 2016,
 Off

Inspection de bâtiment VS évaluation immobilière: ce qu’il faut savoir

L’inspecteur et l’évaluateur en bâtiments : les 2 experts sont utiles quand on achète…

Quand on est en mode «achat», le coup de cœur pour une maison domine souvent les autres considérations. Et cela se comprend parfaitement. Quelle joie, en effet, de trouver une résidence à son goût, dans le «bon» quartier, etc. Mais comme il est alors très important de garder les pieds sur terre, rien de mieux que d’engager un inspecteur ou un évaluateur en bâtiments avant de conclure la transaction immobilière.

En faisant inspecter et évaluer la maison qui vous intéresse, vous êtes gagnant à tous les niveaux. D’une part, si l’immeuble a des vices cachés de construction, des détériorations et autres problèmes, vous en êtes averti dès le départ. Cela vous permet de prendre une décision éclairée et de vous protéger à court et moyen termes. D’autre part, avec l’heure juste quant à la valeur réelle (dépréciée ou non) de la maison, du chalet, du condo, etc., vous aurez de solides arguments de négociation avec le vendeur. Voici la liste des top vices cachés des maisons au Québec.

Évaluation de bâtiment par un évaluateur

… et tout aussi utiles quand on procède à la vente d’une propriété

Quand est en mode vente, on veut tirer profit de son investissement. Aussi l’inspection immobilière en vaut-elle le coût. Pour 600 $, un inspecteur en bâtiment — c’est entre 250 $ et 350 $ s’il fait l’évaluation seulement — est à même de vous faire obtenir le maximum de votre propriété, preuves à l’appui. Et si par hasard votre maison présente des dommages dont vous ignoriez l’existence, vous pouvez ajuster le prix de vente de manière responsable. On gagne toujours à être honnête et à agir en toute transparence. Un évaluateur immobilier certifié et indépendant vous offre une façon de négocier à l’abri de toute poursuite ultérieure. Les conditions réelles et la valeur du bien immobilier que vous mettez en vente sont détaillées dans son rapport.

Qu’est-ce qu’un inspecteur en bâtiments?

L’expert ou l’experte qui évalue et inspecte les immeubles peut travailler dans différents contextes : résidentiel, commercial, institutionnel, industriel. Pour utiliser l’appellation moderne, il s’agit d’un(e) technologue en estimation et en évaluation des bâtiments. La formation est de niveau collégial et peut être plus ou moins spécialisée. L’inspecteur est ainsi apte à :

  • étudier en détail les plans et devis d’un projet de construction;
  • faire des calculs et des estimations (matériaux nécessaires, coûts, main-d’œuvre);
  • estimer, évaluer la valeur du marché de propriétés, d’immeubles, etc.;
  • inspecter l’intérieur et l’extérieur de bâtiments, et ce à la lumière notamment des normes de la construction au Québec ;
  • donner une appréciation écrite et détaillée de l’état global d’immeubles selon les besoins d’un courtier immobilier, d’un propriétaire, d’un acheteur;
  • autoriser l’émission de permis pour un gouvernement, une administration municipale, etc.;
  • émettre des avis de conformité ou de non-conformité destinés à des entrepreneurs en construction ou à des propriétaires.

Les inspecteurs ne sont pas nécessairement des évaluateurs. Choisissez bien la ressource quand il s’agit de faire inspecter votre maison. Tous n’ont pas la même expérience, la même feuille de route, la même reconnaissance d’associations professionnelles liées au champ d’activités (AIBQ, OÉAQ par exemple).

 

L’évaluation de bâtiments : une expertise en soi

Il existe aussi une formation spécifiquement consacrée aux techniques d’évaluation des bâtiments. Les évaluateurs sont très recherchés, que ce soit par les promoteurs immobiliers, les entrepreneurs, les firmes d’ingénieurs et d’architectes ou les compagnies d’assurances.

Un bon évaluateur sait faire des relevés lors des inspections, déterminer rigoureusement la valeur d’un immeuble et produire des rapports. Une évaluation est requise quand il est question :

  • d’acheter, de vendre, de construire un immeuble;
  • de négocier (financement hypothécaire);
  • de produire un rôle d’évaluation municipale;
  • de contester une évaluation municipale;
  • d’expropriation;
  • de déterminer la part assurable d’un bâtiment; etc.

Environ un millier d’évaluateurs agréés œuvrent au Québec. Pour être reconnus et avoir droit de pratiquer sous ce titre, les évaluateurs doivent être membres de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec (OEAQ), lequel est soumis au Code des professions. En choisissant un évaluateur membre de l’OÉAQ, vous êtes certain de profiter des services d’un évaluateur compétent. Il s’agit véritablement d’un professionnel. Étant agréé, il :

  • détient une attestation de niveau universitaire;
  • il a dû réussir l’examen de l’OÉAQ;
  • il doit régulièrement voir à la mise à jour de ses connaissances;
  • il est encadré et surveillé par l’OÉAQ;
  • il est obligé d’avoir les assurances spécifiques requises (responsabilité professionnelle).

 

Les inspecteurs immobiliers sont également soucieux des consommateurs

Bien que n’étant pas sous l’autorité d’un ordre professionnel, les inspecteurs en bâtiments sont tout aussi soucieux de donner un excellent service et d’être reconnus comme des experts rigoureux. C’est pourquoi ils ont créé une association chargée d’encadrer leur pratique, de valider leurs connaissances et de définir des normes sévères et appropriées au monde de l’immobilier. Cette association, c’est l’ANIEB.

L’Association des Inspecteurs et Experts en Bâtiments (ANIEB) a pour objectifs notamment de :

  • faire profiter le public du savoir-faire d’inspecteurs en bâtiments qualifiés;
  • protéger le public contre des erreurs et omissions professionnelles (assurances obligatoires);
  • ratifier des campagnes d’information et des programmes de formation et de mise à niveau techniques;
  • faire connaître et défendre le statut d’inspecteur et expert bâtiments au Canada dans différents secteurs (gouvernementaux, privés, etc.);
  • représenter et faire la promotion des intérêts des membres.

De plus, l’ANIEB est

« un fier supporteur de l’Initiative Nationale de Certification pour les inspecteurs en préachat de maisons au Québec et au Canada. Nous considérons comme très important le rôle de l’Autorité nationale de certification, son engagement de l’excellence et nous croyons fermement que les membres à part entière de ANIEB devraient porter cette désignation dans le respect absolu du droit de leur client de recevoir un service honnête et intègre ».

Autre association d’inspecteurs immobiliers : InterNACHI-Québec

InterNACHI-Québec est la division québécoise d’un géant quand on parle d’association d’inspecteurs en bâtiments : 1 500 membres au Canada, 16 000 dans le monde. Reconnu par l’OACIQ, InterNACHI-Québec assure un contrôle de la qualité rigoureux afin que le consommateur soit pleinement satisfait et toujours protégé.

Soumissions Inspecteurs vous informe sur les différentes associations d’inspecteurs en bâtiment au Québec.

 

Une inspection immobilière irréprochable commence par où?

Une bonne inspection / évaluation commence par le choix d’un inspecteur suffisamment spécialisé et compétent pour répondre à vos besoins, et ce en fonction de votre problématique, de votre contexte et de vos objectifs.

Soumissions Inspecteurs est une plate-forme Web qui vous aide à trouver cet inspecteur ou cet évaluateur pertinent et expérimenté. Nous pouvons réellement vous faire profiter de l’expertise qu’il vous faut. Grâce à nous, des inspecteurs ou évaluateurs vous enverront des soumissions (3), et ce peu importe la région ou la ville du Québec où vous habitez, où votre projet immobilier se trouve.

En fait, au départ, vous n’avez qu’à remplir notre formulaire de demande de soumissions sur cette page. Nous prenons ensuite le relais, et il ne tient qu’à vous par la suite de faire affaire avec l’un des professionnels qui vous aura contacté. C’est rapide et sans engagement de votre part.

En cliquant sur “Obtenir mes 3 Soumissions”, vous acceptez les termes et conditions