Inspection de bâtiment à Québec et à Montréal

Parmi le vaste choix de type d’inspection offert par les inspecteurs en bâtiment à travers tout le Québec, la vente et l’achat d’un bâtiment sont probablement les deux (2) transactions les plus marquantes d’une vie, que ce dernier soit :

  • résidentiel,
  • commercial,
  • à revenu,
  • multi logements (duplex, triplex…),
  • d’unités de logements en copropriété (condos),
  • etc.

Les professionnels de Soumissions Inspecteurs possèdent le bagage de connaissances et d’expériences nécessaires pour mener à bien ces deux (2) axes les plus fréquents d’une transaction. En remplissant le formulaire de demande de soumissions en ligne, vous recevrez plusieurs réponses provenant de différentes entreprises d’experts en inspection de bâtiments de votre région, que ce soit de Québec et de Montréal

Vous aurez ainsi l’opportunité de choisir librement l’entreprise vous offrant les services qui conviennent le mieux à vos besoins. Avec un rapport d’inspection en main, vous aurez tous les atouts pour négocier adéquatement.

 

Inspection prévente à Québec et à Montréal

Inspecteur en bâtiment résidentielAvantages de l’inspection prévente

  • une inspection prévente peut vous faire connaître les améliorations à apporter avant de vendre,
  • en connaissant la valeur exacte de votre bâtiment, vous serez plus confiant lorsque vous rencontrerez votre acheteur éventuel et son courtier et négocierez avec plus d’assurance,
  • vous passerez moins de temps à négocier,
  • vous pourrez vendre votre demeure plus rapidement,
  • vous vendrez indéniablement votre bâtiment à sa juste valeur,
  • vous vous mettrez à l’abri d’obligations ultérieures.

 

Qu’est-ce que l’inspecteur doit vérifier?

Une inspection est la constatation visuelle de l’état de chaque élément et de ses composantes installées et faciles d’accès, qui sont cités dans une liste préétablie que l’inspecteur en bâtiment vous fera parvenir avant sa visite. Ainsi, vous pourrez juger de la qualité de son travail le jour J.

S’il n’est pas possible pour lui de vérifier un point en particulier, il devra le consigner dans son rapport d’inspection et en expliquer la raison. Exemple : les bardeaux d’une toiture trop enneigée!

L’inspecteur en bâtiment à Québec, Montréal ou autre doit aussi s’assurer :

  • qu’aucune des personnes présentes ne court de risque
  • de ne pas endommager les biens inspectés,
  • de ne pas mettre sa sécurité en péril (exemple : vide sanitaire exigu ou difficilement accessible).

Il n’a qu’un petit nombre d’outils pour faire son travail :

  • appareil photo,
  • lampe de poche,
  • tournevis,
  • indicateur de polarité (prises de courant),
  • hygromètre (pour détecter l’humidité),
  • etc.

Il ne peut donc rien investiguer, qui demande à être démonté ou qui endommagerait un revêtement fini.

Voici, les systèmes que l’inspecteur en bâtiment de Québec ou de Montréal doit examiner.

  • la structure du bâtiment,
  • l’extérieur,
  • le toit,
  • l’entretoit (les combles)
  • le système de chauffage,
  • le système électrique,
  • le système de plomberie,
  • la climatisation et la ventilation,
  • l’intérieur.

Nous vous conseillons fortement d’être présent lors de la visite d’inspection de votre bâtiment ainsi que votre courtier, car :

  • vous saurez ce que l’inspecteur a réellement vérifié,
  • vous serez rassuré quant au professionnalisme de l’inspecteur en bâtiment choisi,
  • vous pourrez discuter avec lui sur place, alors qu’il s’occupe exclusivement de votre dossier. Même s’il doit noter toutes ses observations, il est possible que quelque temps et quelques clients plus tard, alors que vous communiquez avec lui par courriel ou par téléphone, il n’ait pas tous les détails de votre dossier en tête,
  • vous pourrez aussi recevoir certaines réponses à vos interrogations,
  • quelques renseignements, pouvant s’avérer fondamentaux lors des négociations, pourraient aussi être recueillis.

 

Inspection préachat à Québec et à Montréal

Sans être obligatoire, l’inspection préachat est une étape à laquelle on ne devrait jamais renoncer lors d’une transaction immobilière. Vous n’achèteriez pas une voiture usagée sans examiner l’état de ce qu’il y a en dessous du capot n’est-ce pas? Contrairement à l’achat d’autres biens, lorsque vous n’êtes pas satisfaits de votre bâtiment résidentiel ou autre, il n’est pas possible de demander remboursement. D’où l’importance d’une inspection préachat de bonne qualité afin de connaître le mieux possible l’état exact de la demeure qui vous intéresse.

Surtout, ne tardez pas! Généralement, vous n’aurez que cinq (5) à dix (10) jours suivant la signature de l’offre d’achat pour faire effectuer une inspection.

Faites-nous parvenir votre formulaire de demande de soumissions dès que vous débutez la recherche de votre nouvelle demeure. Une réponse, de la part d’inspecteurs en bâtiment qualifiés de Québec et de Montréal vous parviendra promptement. Vous aurez ainsi tout votre temps pour comparer les offres de chacun. Il vous suffira de signifier à l’inspecteur en bâtiment sélectionné, le moment où vous aurez besoin de ses services.

 

Buts et avantages de l’inspection préachat :

  • trouver les altérations apparentes,
  • déceler les indices des vices cachés,
  • connaître l’état exact de la propriété, donc
  • être en mesure d’en évaluer la valeur réelle,
  • être averti si des réparations majeures et urgentes devaient être entreprises,
  • être en mesure d’évaluer les coûts supplémentaires imprévus,
  • demander au vendeur de réduire son prix en tenant compte de la situation,
  • vous permettre d’avoir tous les outils en main pour négocier,
  • en cas de recours en justice (vices cachés), le juge ne pourra pas vous reprocher d’avoir acheté le bâtiment les yeux fermés. Avec un rapport d’inspection en main, vous prouverez avoir pris toutes les précautions. Le juge pourrait ainsi donner l’imputabilité au vendeur.

 

Le rapport d’un inspecteur en bâtiment

Inspecteur pour rapport d'inspection de maisonSelon l’exemple de rapport d’inspection lié en sous-titre, vous pouvez constater que l’inspecteur de Québec et de Montréal ne peut effectuer qu’une inspection strictement visuelle. Il ne lui est pas possible de voir ce qui est :

  • en arrière des murs (isolation…),
  • en dessous des planchers,
  • les drains agricoles enterrés,
  • l’intérieur des conduits (drains, cheminés, plomberie, chauffage…).

Il doit vous informer si une inspection a été limitée et en donner l’explication. Exemple : la pente d’un terrain trop enneigé. Il peut faire la recommandation d’une analyse plus exhaustive s’il soupçonne la présence d’un problème potentiel.

Autre exemple :

Il note la présence de poussière blanche (efflorescence) à la base des murs de fondation, à l’intérieur, ainsi que sur la dalle de béton. S’il soupçonne la présence d’eau autour et sous la fondation, l’inspecteur professionnel recommandera de faire creuser pour vérifier l’état du drain de fondation.

 

Comment trouver un bon inspecteur en bâtiment à Québec ou Montréal?

Vous pouvez consulter les sites web suivants :

  • l’association nationale des inspecteurs et experts du bâtiments (ANIEB)
  • l’ordre des architectes du Québec (OAQ),
  • l’association des inspecteurs en bâtiment du Québec (AIBQ),
  • l’association international des inspecteurs en bâtiment (interNACHI)
  • l’ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ),
  • l’ordre des évaluateurs agréés du Québec (OEAQ),
  • l’association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC).

Par contre, la Chambre immobilière interdit à un agent immobilier de recommander un inspecteur en bâtiment particulier. Sur demande, il peut fournir une liste de noms d’inspecteurs pour éviter tout conflit d’intérêts.

Les professionnels de Soumissions Inspecteurs possèdent toute l’expérience et l’expertise pour faire une inspection en bâtiment, quel qu’en soit le type.

Quelques minutes suffisent pour remplir le formulaire de demande de soumissions en ligne. Ainsi, vous recevrez différentes réponses provenant de plusieurs entreprises d’inspection de bâtiments chevronnés situées sur votre territoire.

 

Sur quels critères baser votre choix d’un inspecteur en bâtiment?

Au Québec, il n’est pas nécessaire d’avoir une autorisation en particulier pour exercer cette profession. Il n’y a pas de réglementation. Vous pouvez cependant prendre certaines précautions pour mettre toutes les chances de votre côté. L’inspecteur qui vous intéresse :

  • Fait-il partie d’une association d’inspecteurs?
  • Est-il membre d’un ordre professionnel tel que ceux mentionnés plus haut?
  • Depuis combien d’années exerce-t-il?
  • A-t-il une assurance responsabilité professionnelle en cas d’erreurs ou d’omissions?

Tous les professionnels membres d’un ordre ou d’une association doivent avoir une telle assurance.

  • Quelles références peut-il vous fournir?

Le seul recours que vous pouvez avoir quand, à la suite d’une inspection, des problèmes surgissent est la Cour des petites créances. C’est la raison pour laquelle il est important de vérifier si l’inspecteur sélectionné a une assurance pour parer aux erreurs et aux omissions. Vous pouvez aussi lui demander le nom de son assureur et le numéro de son assurance pour effectuer vos propres vérifications.

 

Le coût approximatif de l’inspection préachat d’une maison

Pour faire inspecter une demeure d’environ 1500 pi2, il vous faudra défrayer environ 500 à 600 $. Accompagner votre inspecteur prendra approximativement trois (3) heures de votre temps.

 

Étapes à suivre si vous avez découvert un vice caché

Malgré toutes les précautions prises et l’inspection préréception de votre résidence ou immeuble, vous découvrez l’existence d’un vice caché.

Aviser le vendeur par écrit de votre découverte.

Le communiqué décrivant le vice caché doit être envoyé dans un délai raisonnable, c’est-à-dire généralement à l’intérieur d’un an ou plus longtemps si le problème est saisonnier.

Si vous ne voulez pas avoir à défrayer le coût des travaux, n’endossez pas le début des réparations. Vous pouvez cependant faire les réparations urgentes s’il y a danger ou un risque important imminent pour l’immeuble.

Le vendeur doit avoir l’opportunité de :

  • valider le sérieux du vice,
  • observer les dommages,
  • effectuer les réparations du défaut de construction ou changer les éléments altérés ou qui sont la cause du problème.

Il est possible de s’entendre avec le vendeur.

Conflit acheteur - vendeur maisonIl serait pertinent de coucher sur papier les termes de votre entente, car il s’agit d’un contrat entre le vendeur et vous. Il doit être respecté. Vous pouvez aussi envoyer une mise en demeure. En plus de décrire le vice caché, cette dernière doit faire savoir au vendeur que :

  • vous désirez vous prévaloir de votre garantie contre les vices cachés,
  • les conditions que vous posez et
  • le délai accordé pour obtenir satisfaction.

La mise en demeure est le prérequis pour une poursuite devant les tribunaux.

La poursuite devant les tribunaux s’il y a lieu

Pour amorcer une poursuite contre le vendeur, vous avez un délai de trois (3) ans à partir de la date de la constatation du vice caché.

 

Inspection préréception à Québec et à Montréal

Même si elle est neuve et que, dans l’excitation du moment, vous la croyez parfaite, votre nouvelle résidence doit être inspectée. C’est obligatoire.

En effet, avant que votre maison unifamiliale ou votre unité de logement en copropriété (condo) soit couverte par le plan de garantie, l’acheteur et l’entrepreneur doivent faire ensemble l’inspection du nouveau bâtiment enfin achevé.

Si l’acheteur n’a pas de courtier et ne possède pas les compétences nécessaires pour juger du professionnalisme des travaux ou, si la fébrilité découlant des circonstances nuit à son bon jugement, il est fortement recommandé qu’il demande l’assistance d’autres professionnels en inspection de bâtiment lors de l’inspection préréception. Il est très important que tous les intervenants comprennent bien tous les tenants et aboutissants relatifs à la construction de la résidence.

Si vous avez besoin d’assistance et ne savez pas vers qui vous tourner, vous n’avez qu’à compléter et nous faire parvenir le formulaire de demande de soumission que vous trouverez sur cette page ou à nous contacter en spécifiant bien la nature de votre demande. Vous recevrez rapidement les offres de plusieurs experts en inspection de bâtiment, à Québec et à Montréal, offrant un service de qualité et fiable, susceptibles de vous apporter leur aide.

L’importance de cette étape est due au fait que si des imperfections ne sont pas rapportées lors de l’inspection préréception, vous n’aurez que trois (3) jours pour les joindre à la liste des corrections à apporter ou des travaux parachevés, et ce, uniquement si vous n’avez pas encore emménagé dans la résidence. Passé ce délai, vous ne pourrez pas recourir à la garantie couvrant les éléments ne figurant pas sur la liste en question.

 

Buts de l’inspection préréception

  • relever par écrit :
  • les défauts visibles de la résidence,
  • les corrections à apporter ou
  • les éléments à achever,

qui peuvent :

  • restreindre le bien-être de ce logis,
  • diminuer sa valeur,
  • nuire à son utilisation.

 

Quels sont les éléments vérifiés lors d’une inspection préréception?

L’inspection préréception représente la fin du contrat de construction et le début du contrat de garantie. Le Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs exige l’inspection préréception quel que soit le genre de bâtiment couvert par la garantie. Le contenu de la liste liée au sous-titre ci-dessus est approuvé par la Régie du bâtiment du Québec.

L’acheteur (et son représentant), son courtier ainsi que l’entrepreneur font le tour du bâtiment ou de l’unité de logement avec l’inspecteur en bâtiment et vérifient les travaux. Il est recommandé de porter une attention particulière aux travaux supplémentaires qui ont été demandés. Il faut aussi prendre note de tout ce qui reste à faire (corriger ou finaliser). Si un désaccord survient entre l’entrepreneur et l’acheteur, il faut le noter sur la liste d’inspection préréception.

Voici un sommaire de la liste d’éléments à vérifier :

  • les travaux finaux à l’extérieur du bâtiment,
  • terrain,
  • fondations,
  • toit,
  • parement extérieur,
  • fenêtres, portes, serrures, portes de garage, lanterneaux (lucarnes, puits de lumière) et autres ouvertures,
  • terrasses ou balcons, accès au bâtiment et escalier,
  • conduits d’évacuation et cheminée,
  • isolation du bâtiment,
  • l’état des travaux finaux à l’intérieur du bâtiment,
  • l’entrée,
  • les corridors,
  • la salle de séjour, les chambres et la salle à manger,
  • la cuisine, les salles de bain et les salles d’eau,
  • le sous-sol,
  • le garage,
  • les installations électriques,
  • les choix de la mécanique :
  • de plomberie,
  • de chauffage,
  • de ventilation,
  • de climatisation.

 

Quels sont les éléments vérifiés lors d’une inspection préréception des parties communes d’un bâtiment en copropriété (condo)

L’inspection préréception doit être faite lorsque tous les propriétaires connus d’unités de logement ont reçu l’avis annonçant la fin des travaux.

Le syndicat de copropriété, son courtier ainsi que l’entrepreneur inspectent l’immeuble détenu en copropriété avec l’inspecteur en bâtiment et vérifient le résultat des travaux.

La liste des éléments à vérifier diffère de celle d’une résidence ou de la partie privative d’un bâtiment détenu en copropriété (condo) en ce qui concerne les parties intérieures communes :

  • l’entrée,
  • les corridors communs,
  • les aires communes : salle d’exercice, piscine…
  • les salles de rangement,
  • le garage.

 

Vous connaissez maintenant l’importance à accorder au choix d’un inspecteur en bâtiment professionnel et compétent. Soumissions Inspecteurs est un service gratuit de demande de soumissions en ligne. Il vous suffit de remplir et nous faire parvenir votre formulaire de demande de soumission en ligne (sur cette page) et vous pouvez recevoir des estimations de prix d’experts en inspection de bâtiment localisés de votre région.

Notre réseau de professionnels couvre tout le Québec. Que vous ayez besoin d’une inspection prévente, préachat ou préréception, vous pouvez obtenir des soumissions par téléphone ou courriel en remplissant le court formulaire gratuit (24heures/24, 7jours/7).

Contactez-nous! Vous n’aurez plus qu’à choisir librement, selon vos critères, l’offre la plus avantageuse pour vous.