19 April 2016,
 Off

De quels dangers l’inspection de maison vous pare-t-elle?

Une maison peut renfermer bien des surprises. Certaines se manifestent plus rapidement, tandis que d’autres sont plus sournoises. Il convient donc de se montrer vigilant et prudent avant de s’engager à acheter une propriété. L’inspection de maison est une étape essentielle du processus d’achat. Non seulement vous offre-t-elle un argument de négociation du prix, mais elle permet également de déceler tous les problèmes afin que vous sachiez exactement où vous mettez les pieds.

House Foundation Damage

4 raisons de faire inspecter une maison avant l’achat

Avantage #1 de l’inspection immobilière : prévoir les travaux d’entretien

L’inspection soulève tous les petits « bobos » de la maison. En ayant une idée précise des travaux pressants et de ceux à venir, vous pourrez mieux évaluer si vous êtes prêt à vous lancer dans le projet. Tout le monde n’a pas nécessairement envie d’entreprendre des travaux d’envergure, ni à court, ni à moyen terme.

Avantage #2 de l’inspection immobilière : un argument de négociation

Si par exemple des travaux importants sont à faire, comme la toiture ou changer des portes et fenêtres, vous pourrez alors demander que le prix soit réduit ou que le vendeur effectue les travaux avant votre prise de possession de la maison.

Avantage #3 de l’inspection immobilière : une porte de sortie

En inscrivant dans la promesse d’achat qu’une inspection doit être effectuée à votre satisfaction, il vous sera possible de vous désister au besoin si vous n’êtes pas à l’aise des points soulevés.

Avantage #4 : de l’inspection immobilière : une protection

Si un vice caché devait se déclarer plus tard, l’inspection démontre que vous aviez fait le nécessaire et pris les précautions qui s’imposaient avant de vous engager dans l’achat. L’inspection n’est pas obligatoire, ainsi, ne pas faire inspecter la maison convoitée ne vous empêche pas d’avoir des recours, mais une inspection sérieuse en main vous facilitera grandement la tâche.

 

6 problèmes courants décelés par une inspection de maison

L’inspection de bâtiment cible et répertorie tous défauts de la maison et les problèmes qu’elle a développés au fil des années. Parmi ces problèmes, certains sont plus fréquents que d’autres.L’inspecteur en bâtiment est là pour vous aider à mieux comprendre ces problèmes et vous donner des pistes de solution en vue de les corriger.

Problème #1 décelé lors d’inspections de bâtiment : l’efflorescence

L’efflorescence est un dépôt blanc cristallin qui se développe sur les produits de construction qui contiennent du ciment de Portland, du ciment à maçonner ou de la chaux. Ce phénomène donne souvent une apparence tachetée, délavée et décolorée à la matière même s’il ne s’agit que d’un dépôt. L’efflorescence empêche notamment l’adhérence des matériaux, des enduits de finition et des revêtements. Il est toutefois plutôt facile de se débarrasser de l’efflorescence. Il suffit de nettoyer à l’eau ou au vinaigre avec une brosse et voilà!

Problème #2 décelé lors d’inspections de bâtiment : l’humidité et les odeurs au sous-sol

Toute trace d’humidité, comme du bois humide, des taches blanches sur le béton, des moisissures, surtout dans les coins, de la condensation sur les fenêtres, les odeurs de renfermé, des isolants ou des tapis mouillés, etc., sont des de bons indicateurs d’un problème. Il faut donc en trouver la source. Il peut s’agir d’une fissure dans l’isolation, d’une fenêtre non étanche, d’un problème de tuyauterie, d’un refoulement d’égouts, etc. Plusieurs correctifs sont toutefois possibles pour remédier à la situation. Selon la gravité du problème, vous devrez soit modifier quelques éléments comme faire aérer et éliminer les boîtes de carton au sol, ou remplacer le drain, des fenêtres ou la toiture. L’inspecteur en bâtiment vous donnera l’heure juste.

Problème #3 décelé lors d’inspections de bâtiment : la moisissure

La moisissure n’est pas à prendre à la légère. Au Québec, nous passons beaucoup de temps à l’intérieur en raison de la saison froide et tous ces gels et dégels peuvent entraîner des problèmes qui eux créent des moisissures. Il est donc primordial que vous puissiez reconnaître la moisissure pour vous protéger, vous et votre famille, de problèmes de santé qui pourraient en découler. Donc toute infiltration d’eau ou humidité excessive dans l’air due à une mauvaise aération peut causer des moisissures. Il est important de connaître l’ampleur de la situation et de corriger ces problèmes nuisibles pour la santé.

Problème #4 décelé lors d’inspections de bâtiment : les fissures dans les fondations

Avant d’entreprendre quoi que ce soit, il faut déterminer s’il s’agit d’une fissure morte ou vivante, autrement dit, continuera-t-elle à s’élargir? Toutefois, large ou fine, une fissure doit être prise au sérieux. Et toute fissure peut devenir un problème plus sérieux. Il ne faut donc pas prendre ces petites lignes à la légère. Une inspection permettra de déceler les fissures et d’en déterminer la gravité. Selon le cas, il peut être avisé de demander au vendeur de la faire réparer. Ainsi, si la fissure n’était que la pointe de l’iceberg, mieux vaut que ce soit lui qui le découvre plutôt que vous!

Problème #5 décelé lors d’inspections de bâtiment : la circulation d’air dans l’entretoit

Une bonne ventilation permet d’éliminer l’humidité et d’empêcher l’accumulation de moisissures. L’inspection permet habituellement de déterminer la qualité de la ventilation dans l’entretoit et donne des pistes de solutions pour remédier au problème.

Problème #6 décelé lors d’inspections de bâtiment : l’angle du terrain

L’angle du terrain doit être légèrement en pente contraire aux fondations de manière à ce que les précipitations ne s’accumulent pas en bordure des fondations. L’eau est l’ennemie des fondations, il faut l’en éloigner!

 

L’inspection en bâtiment, un examen qui vous protège

L’inspecteur en bâtiment travaille d’abord et avant tout pour vous protéger de tout vice et problème qu’une maison peut abriter. Cette inspection est exhaustive et approfondie afin de déceler tout problème actuel ou potentiel de la propriété convoitée. Ainsi, vous pourrez prendre une décision bien réfléchie avant de vous lancer aveuglément dans un projet qui pourrait devenir un gouffre à argent et un véritable sac à surprise! L’inspecteur en bâtiment effectue donc pour vous une analyse poussée et spécialisée de plusieurs éléments souvent complexes.

 

5 différentes expertises dans l’inspection de bâtiment

  • Test de qualité de l’air par l’inspecteur immobilier

Souvent coûteux et complexes (entre 300 $ et 1 500 $), les tests de qualité de l’air n’en sont toutefois pas moins importants. Le prix varie selon le nombre d’étages, les analyses à effectuer et les échantillons à prélever. Mais attention, certains spécialistes peuvent être très alarmistes, d’où l’importance de bien choisir à qui on confie les travaux.

  • Test de thermographie par l’inspecteur immobilier

Il s’agit d’un test simple et sécuritaire qui permettra d’évaluer les variantes de température des matériaux qu’il est difficile d’évaluer à l’œil nu. Grâce à ce test, il est donc possible de détecter des isolants humides dans la toiture, des anomalies qui nuisent au confort des occupants et des points de surchauffe de l’installation électrique.

  • Test d’hygronométrie par l’inspecteur immobilier

Ce test permet de déterminer la teneur en humidité de l’air. Le taux d’humidité relative joue un rôle central dans le confort ressenti à l’intérieur. Une maison dont l’air est trop sec peut créer une irritation des muqueuses et de la gorge, et peut causer des problèmes chez les personnes aux prises avec de l’asthme, des maladies de peau ou des yeux. En revanche, une maison trop humide peut créer des moisissures et la prolifération d’acariens. Il est donc conseillé de tenir l’humidité relative de la maison à moins de 50 % et idéalement de ne jamais dépasser cette limite.

  • Test d’infiltrométrie par l’inspecteur immobilier

Ce test permet de vérifier la quantité d’air froid qui entre dans la maison et de cibler les endroits où se trouvent les fuites. Vous pourrez ainsi savoir exactement où améliorer l’étanchéité de votre résidence.

  • Test de détection de radon par l’inspecteur immobilier

Le radon est un gaz radioactif incolore, inodore et sans goût qui provient du sol et, lorsqu’il commence à s’infiltrer dans une maison, il peut s’accumuler à des concentrations élevées susceptibles de nuire à votre santé. Vous devez vous tourner vers un professionnel reconnu et sérieux qui s’assurera que le test est effectué à long terme, soit sur un minimum de trois mois, pour en assurer l’efficacité et l’exactitude.

 

Que faire en cas de vice caché?

  • Aviser le vendeur par écrit

Vous devez lui remettre cet avis dans un délai raisonnable. On juge habituellement qu’un an constitue un délai raisonnable, à moins de situations particulières comme un vice caché saisonnier qui demande plus de temps à déceler, donc plus de temps pour en évaluer la gravité. Évitez de commencer des travaux avant que le vendeur ait eu la chance d’évaluer l’ampleur de la situation et de réparer le problème. Il est toutefois évidemment possible de faire des réparations immédiates si le vice est dangereux pour la sécurité et la santé des occupants ou l’intégrité de l’immeuble.

  • Conclure une entente à l’amiable

Vous pouvez vous entendre à l’amiable avec le vendeur. Il est cependant fortement recommandé de mettre cette entente par écrit, ce qui constituera un contrat entre le vendeur et vous. C’est votre protection, prenez toutes les précautions nécessaires.

  • Entreprendre une poursuite judiciaire

En dernier recours, si vous jugez qu’on vous a floué et que le vendeur refuse de faire les correctifs nécessaires ou de conclure une entente à l’amiable, vous pouvez toujours entreprendre des procédures judiciaires pour que justice vous soit rendue. Vous avez trois ans à partir de la date de la découverte du vice caché pour entreprendre ces procédures.

 

Comment vous protéger lors de l’achat d’une maison?

En commandant une inspection en bâtiment avant de vous lancer tête baissée dans un achat aussi important qu’une maison, vous prenez les moyens nécessaires et raisonnables pour vous parer de découvertes décevantes et coûteuses une fois installé dans votre nouveau logis.

C’est pourquoi il importe de choisir un professionnel compétent et reconnu. Ce n’est pas le temps de tenter d’économiser quelques dollars. Choisissez le professionnel qui vous mettra en confiance et qui inspectera votre maison dans les moindres détails. Afin de vous aider à choisir votre inspecteur en bâtiment, Soumissions Inspecteurs vous offre la possibilité d’obtenir trois soumissions tout à fait gratuitement et sans aucun engagement de votre part. Pourquoi risquer d’acheter un citron quand Soumissions Inspecteurs fait presque tout le travail pour vous?
 

En cliquant sur “Obtenir mes 3 Soumissions”, vous acceptez les termes et conditions