19 April 2016,
 Off

Inspecter sa maison soi-même pour économiser ? Avantages & inconvénients

L’aventure immobilière entraîne son lot de dépenses. Il est donc normal de vouloir économiser ici et là au possible. Et cette inspection qui coûtera quelques centaines de dollars vient couronner le tout! Vous vous y connaissez en immobilier, vous êtes habile et travaillant?Comme aucun permis et aucun examen ne sont requis pour l’inspection de bâtiment, pourquoi ne pas vous en charger vous-même? Après tout, vous savez quoi regarder et à quoi porter attention…

Inspecter sa maison soi même ou engager un inspecteur en bâtiment

Inspecteur en bâtiment, une profession non certifiée

Aucune loi n’oblige à avoir recours à un inspecteur lors de l’achat ou de la vente d’une maison. Les courtiers immobiliers doivent vous recommander de faire appel à un inspecteur de confiance et assuré, mais rien ne vous y oblige. Il ne s’agit que d’une recommandation. Certaines associations comme l’AIBQ, l’interNACHI et l’ANIEB permettent d’assurer une pratique adéquate et le respect d’un code d’éthique, en plus d’offrir une formation continue pour le respect de certaines normes du domaine. Les inspecteurs ne sont toutefois pas tenus de faire partie de l’une ou l’autre de ces associations pour exercer leur métier. Bref, au Québec, il n’est pas nécessaire de passer un examen pour devenir inspecteur en bâtiment. Devant si peu de réglementation de la profession, pourquoi ne pas vous charger vous-même de l’inspection?

 

Produire vous-même un bon rapport d’inspection immobilière?

Le rapport d’inspection vise à identifier les défauts majeurs d’une maison qui nuisent à la peine jouissance des lieux, à la valeur du bâtiment ou qui posent un risque pour la santé ou la sécurité des occupants. Vous pouvez certainement y arriver vous dites-vous! Il suffit de dresser une liste des points clés à examiner et de bien vous renseigner sur les rudiments de chacun. Le tout accompagné de photos à l’appui. On s’attarde évidemment à l’isolation et à la ventilation, aux systèmes de chauffage en prenant bien soin de photographier toutes les installations électriques. Il faut analyser tous les risques d’infractions potentielles aux normes et aux codes du bâtiment. Sans oublier de jeter un œil à l’extérieur et aux fondations, la toiture, à l’entretoit, à la plomberie, aux portes et aux fenêtres… Reste ensuite à voir si votre inspection aura autant de crédibilité que vous le souhaitez.

 

8 points essentiels à examiner lors d’une inspection de maison

Avant de vous lancer dans l’inspection d’une maison, vous devez d’abord savoir quels sont les points clés à examiner lors d’une inspection de bâtiment. Prenez également le temps de vous informer sur l’évaluation de chacun de ces points afin de garantir le meilleur examen possible.

  • Inspection de bâtiment : la structure

Vos devez examiner tous les éléments structurels du bâtiment : les fondations, les planchers, les murs, les plafonds). Rien ne doit être laissé au hasard si vous souhaitez produire une inspection complète.

  • Inspection de bâtiment : l’enveloppe

Il est également essentiel de vérifier tous les parements et les balcons, ainsi que toutes les portes et les fenêtres pour vous assurer que tout est en bon état et que rien ne fuit ou de construction désuète.

  • Inspection de bâtiment : la toiture

Il s’agit d’un élément très important pour ce qui est de l’intégrité de la construction. Tout problème d’étanchéité entraînera des problèmes d’infiltration ou d’humidité qui peuvent nuire au bâtiment. Il est également de mise de vérifier les gouttières et les revêtements.

  • Inspection de bâtiment : l’intérieur

Il est nécessaire de vérifier l’état intérieur de la maison : les escaliers, les armoires, etc. L’analyse de l’intérieur vous permettra de déterminer la qualité des matériaux utilisés et les travaux de rafraîchissement à prévoir.

  • Inspection de bâtiment : l’isolation

Autant en été qu’en hiver, la qualité de l’isolation joue un rôle central dans la qualité d’une construction. Une maison mal isolée sera très chaude en été et très froide en hiver. Sans compter le montant de la facture d’électricité! L’isolation est donc un point central qu’il ne faut surtout pas omettre dans l’inspection.

  • Inspection de bâtiment : la mécanique du bâtiment

Il est évidemment crucial de vérifier la plomberie, l’électricité, le chauffage, la climatisation et la ventilation des lieux. Vous devez notamment vérifier si les installations sont désuètes et si elles ont été faites par un professionnel reconnu.

  • Inspection de bâtiment : l’aménagement extérieur

Divers éléments à l’extérieur peuvent annoncer des problèmes. La pente du terrain permet-elle que l’eau s’écoule en sens contraire de la maison? Y a-t-il de gros arbres sur le terrain dont les racines pourraient nuire à l’intégrité de certaines installations?

  • Inspection de bâtiment : les poêles et les foyers

Il importe de bien vérifier ces composantes et de s’assurer qu’elles respectent les normes en vigueur afin d’éviter tout problème ou pire, tout accident.

 

Combien pourriez-vous économiser en réalisant vous-même votre inspection de bâtiment?

Il ne faut surtout pas calculer qu’il s’agit d’une économie sonnante du prix de l’inspection. Il vous faudra investir temps et argent dans cette ambitieuse entreprise. Photos et recherches à elles seules vous demanderont beaucoup d’énergie. Une inspection effectuée par une entreprise expérimentée et reconnue peut coûter environ 600 $. Selon le type de bâtiment à inspecter, on parle donc d’une économie de 400 $ à environ 1 000 $ si vous procédez à l’examen des lieux vous-même. Toutefois, est-ce une économie avisée compte tenu de l’importance de l’achat que vous vous apprêtez à faire? Et il y a fort à parier, peu importe le travail et le cœur que vous mettrez à votre inspection, qu’elle n’aura pas la crédibilité escomptée.

 

Est-ce risqué d’inspecter soi-même sa maison?

Il faut être réaliste. Outre l’économie d’argent que vous pouvez réaliser, il s’agit en effet d’une entreprise risquée. Peu importe le sérieux avec lequel vous effectuez l’inspection, il est plus que probable qu’on vous demande que tout le processus soit fait de nouveau, mais cette fois par un inspecteur en bâtiment reconnu et expérimenté. Vous pouvez très facilement omettre des détails ou que des défauts de construction vous passent en dessous du nez. Vous devriez alors effectuer les travaux à vos frais, sans aucun recours possible. Vous pouvez également être confronté à un rapport préachat ou prévente commandé par l’autre partie qui tire des conclusions contraires aux vôtres. Dans une situation pareille, il sera difficile de faire valoir votre rapport et d’inspirer confiance aux acheteurs potentiels. Et dans la situation inverse, où vous aviez vous-même effectué le rapport prévente de votre maison et qu’un vice caché devait faire surface, il serait alors très ardu de vous en sortir en procès et vous devriez alors vous parer d’un excellent avocat si vous souhaitez que votre rapport soit pris en compte dans le processus. Bref, réfléchissez bien avant de vous lancer dans votre propre inspection de maison.

 

Comment trouver un inspecteur en bâtiment selon vos critères?

Vous avez décidé que votre carrière d’inspecteur improvisée ne prendra pas son envol? Vous réalisez qu’une inspection c’est un peu plus élaboré que faire couler les robinets et vérifier s’il y a de la moisissure apparente dans les cadres de fenêtres. Vous avez donc finalement choisi de faire appel à un inspecteur professionnel. Sage décision!

Pour vous assurer le choix d’un inspecteur qualifié et expérimenté, tournez-vous vers Soumissions Inspecteurs pour trouver le professionnel qu’il vous faut,un professionnel spécialisé dans l’évaluation de bâtiments. En remplissant le formulaire, vous obtiendrez rapidement, tout à fait gratuitement, et sans aucun engagement de votre part, trois soumissions d’inspecteurs compétents et fiables. En vous mettant en contact avec des professionnels reconnus du milieu, vous pourrez mieux choisir l’inspecteur qui répondra à vos besoins.
 

En cliquant sur “Obtenir mes 3 Soumissions”, vous acceptez les termes et conditions